pression


pression

pression [ presjɔ̃ ] n. f.
• 1638; « épreintes » et « empreinte » 1256; lat. pressio, de premere presser
I(Concret)
1(XVIe) Force qui agit sur une surface donnée; mesure de la force qui agit par unité de surface. Unités de mesure de pression (pascal, torr; barye, pièze). Unités pratiques de mesure de la pression atmosphérique (hectopascal; atmosphère, millimètre de mercure, millibar). Pression exercée par un solide sur un autre. Pression et frottement. Pression des fluides contenus dans un récipient, s'exerçant perpendiculairement aux surfaces des parois. Pression des gaz. Pression osmotique.
Spécialt Pression de vapeur (dans une machine, etc.). Manomètre indiquant la pression. Diminuer la pression. « La vraie qualité d'un mécanicien [...] consistait à marcher d'une façon régulière, sans secousse, à la plus haute pression possible » (Zola). Machine à haute, à basse pression. Loc. fig. Faire monter la pression : rendre l'atmosphère plus tendue. — SOUS PRESSION. Chaudière, locomotive sous pression, où la vapeur, à une pression supérieure à la pression atmosphérique, est capable d'assurer le fonctionnement. Gaz sous pression. comprimé. Fig. « Il sentait palpiter une sensibilité sous pression » (Martin du Gard) . Loc. Être sous pression : être énervé, tendu.
Spécialt Pression atmosphérique, exercée par l'atmosphère terrestre en un point. — Absolt Hautes, basses pressions. anticyclone, cyclone. Régler la pression d'une cabine d'avion, d'un véhicule spatial ( pressuriser) . Cabine sous pression (pressurisée). Chute de pression ( dépressurisation) .
Phys. Pression de radiation, exercée par un rayonnement électromagnétique.
2Cour. Action de presser; force (de ce qui presse). Huile d'olive obtenue par première pression à froid. Pression de la main. « La pression plus ou moins vive de ses doigts » (Balzac). Faire pression sur. peser, presser. Massage par pression.
3Bouton-pression. Robe fermée par des pressions. pressionné.
4Bière à la pression; cour. (appos.) bière pression, mise sous pression en récipients et tirée directement dans les verres, au café. Un demi pression.
5Pression artérielle : pression du sang sur la paroi des artères. ⇒ tension.
II(Abstrait)
1(1840) Influence, action insistante qui tend à contraindre. contrainte. La pression des événements. Pression sociale. Exercer une pression sur qqn. « Chacune de ces habitudes d'obéir exerce une pression sur notre volonté » (Bergson). Moyen de pression. Faire pression sur qqn, chercher à le convaincre. ⇒ forcer; forcing. Mettre la pression sur qqn (v. 1990 en sports) : exiger de lui des résultats rapides, des performances immédiates.
Fin. Pression fiscale : mesure de la contrainte exercée par les impôts. Augmentation, diminution de la pression fiscale.
2(trad. angl.) Groupe de pression : groupement qui, par une action concertée, cherche à exercer une pression sur l'État, l'opinion publique, etc. pour défendre les intérêts de ses membres ou des positions morales, idéologiques. ⇒ lobby.

pression nom féminin (latin pressio, -onis, de pressum, de premere, presser) Action de presser ou de pousser avec effort ; fait d'être pressé : Exercer une pression avec la main sur le bras. Rapport de l'intensité de la force s'exerçant uniformément sur une surface et perpendiculairement à celle-ci, à l'aire de cette surface. Influence coercitive, contrainte morale : Refuser de céder aux pressions de son entourage. Synonyme de bouton-pression. ● pression (expressions) nom féminin (latin pressio, -onis, de pressum, de premere, presser) (Bière) pression, bière servie directement, dans les cafés, à partir de récipients où elle est mise sous pression. Familier. Être sous pression, être énervé, impatient, en attente de quelque chose. Faire pression sur quelqu'un, chercher à l'influencer, à l'intimider. Pression acoustique instantanée, en un point d'un fluide, différence entre la pression existant à un instant donné et la pression statique. Pression statique, en un point d'un fluide, pression qui existerait en l'absence de toute vibration acoustique. Pression démographique, effet qu'exerce sur l'ensemble de la vie d'un pays, et éventuellement sur la vie internationale, une population croissante ou une population de forte densité. Pression fiscale, pourcentage des ressources fiscales prélevées par l'État sur le produit intérieur brut ; charge supportée en matière d'impôts par les contribuables en fonction de leurs revenus. Pression atmosphérique, pression exercée par la couche d'air en un lieu donné et mesurée en millimètres de mercure ou en hectopascals à l'aide d'un baromètre. Pressions de terrains, ensemble des phénomènes résultant de la modification de la répartition des contraintes par les excavations minières, et dont l'étude constitue la mécanique des roches. Pression partielle, pression qu'aurait un constituant d'un mélange gazeux s'il occupait seul, à la même température, tout le volume offert au mélange. Pression artérielle, pression exercée sur la paroi des artères par le sang qui s'y trouve. Pression oculaire, pression régnant à l'intérieur du globe oculaire. (Son augmentation est un signe de glaucome.) Pression veineuse, pression exercée sur la paroi des veines par le sang qui s'y trouve. ● pression (synonymes) nom féminin (latin pressio, -onis, de pressum, de premere, presser) Physiologie. Pression oculaire
Synonymes :

pression
n. f.
d1./d Action de presser; force exercée par ce qui presse. Subir la pression de la foule.
|| PHYS Action exercée par une force qui presse sur une surface donnée; mesure de cette force. L'unité de mesure de la pression est le pascal.
Pression atmosphérique, exercée par l'air atmosphérique.
Sous pression: à une pression supérieure à la pression atmosphérique. Gaz sous pression.
Machine à vapeur sous pression, qui est prête à fonctionner, la pression de la vapeur étant suffisante.
Fig. (En parlant d'une personne.) être sous pression: être prêt à agir, à partir, etc.; être tendu nerveusement.
|| Pression artérielle: pression du sang sur les parois des artères.
|| (Québec) Hypertension. Faire de la pression.
d2./d Influence plus ou moins contraignante qui s'exerce sur qqn. On a fait pression sur lui.

⇒PRESSION, subst. fém.
A. —Action de presser ou de pousser avec effort; résultat de cette action. Pression de la chaussure, du genou, de la main; massage par pression; exercer une pression. Le moulage d'une pâte ne peut s'opérer sans pression (Al. BRONGNIART, Arts céram., t.1, 1844, p.138). Les lettres doubles fl, fi, ff, ffl, ffi, sont fondues ensemble, parce que la bouclette supérieure en saillie de la lettre f rencontrant le point de la lettre i ou l'extrémité supérieure de la lettre l occasionnerait par pression latérale la rupture d'une de ces parties, peut-être des deux, et conséquemment la perte de ces lettres mutilées (É. LECLERC, Nouv. manuel typogr., 1932, p.53):
1. Chaque matin maintenant elle lui donnait une poignée de main, et il gardait jusqu'au soir la sensation de ce contact, le souvenir dans sa chair de la faible pression de ces petits doigts...
MAUPASS., Contes et nouv., t.1, Père, 1883, p.429.
Bouton de pression, bouton à pression, bouton-pression ou, p.ell., pression. Bouton en deux parties qui s'engagent l'une dans l'autre, la partie engagée étant maintenue par un petit ressort. C'est un métier pénible, défaire des pressions, desépingler des robes en dormant à moitié (ARNOUX, Chiffre, 1926, p.217). L'effort qu'elle fit en se dressant ouvrit sur le dos son corsage, qui n'était fermé que par des boutons à pression (ARLAND, Ordre, 1929, p.426).
En partic. Action d'exprimer un liquide de quelque chose. Huile d'olive vierge ou de première pression. Jusqu'en 1832, l'extraction industrielle du jus de la betterave s'est faite exclusivement par pression (SAILLARD, Betterave, t.1, 1923, p.199).
B.PHYS. Force exercée normalement sur une surface par un fluide, un corps pesant; mesure de cette force rapportée à l'unité de surface. Étalon, force, loi, régulateur, unité, vitesse de pression; pression hydraulique, interne, statique; pression d'un gaz, d'un liquide, de la vapeur d'eau; augmenter, diminuer, régler la pression dans une chaudière. La pression que les liquides et les gaz exercent sur les parois des vases (...), le frottement qui a pour effet de ralentir le mouvement de tout corps qui se déplace (...), sont (...) des forces (HERDNER, Constr. et conduite locomot., t.1, 1887, p.2). Si le courant d'eau s'arrête, il y a échauffement et le tube se dégrade. On évite ce risque grâce à des dispositifs de sécurité qui coupent la haute tension quand la pression d'eau baisse (CAILLÈRE, HÉNIN, Minér. argiles, 1963, p.87):
2. Au moment où le pointeau accroche la trame sur l'aiguille, grâce à un système très simple de vérins contrôlés par une pression constante d'air comprimé, un déroulement de la chaîne avec contrôle et réglage de la pression sur cadran lui-même placé sur le bâti du métier régularise la tension de la chaîne du début à la fin du rouleau. Ce système rationnel permet un dosage précis, régulier et scientifiquement homogène de la tension des fils de la chaîne...
THIÉBAUT, Fabric. tissus, 1961, p.183.
En partic.
Pression hydrostatique. La pression hydrostatique correspond à la pression qui existerait en chaque point du liquide, s'il était au repos (PAINLEVÉ, Résist. fluides non visqueux, 1930, p.133).
Pression de radiation. ,,Pression exercée par un rayonnement électromagnétique sur une surface interposée sur le trajet de celui-ci`` (SARM. Phys. 1981). Le rayonnement est comparable à un gaz: il est homogène, il a une température T, il occupe un volume V et il exerce une pression uniforme P sur les parois de l'enceinte qu'il remplit. Cette pression, c'est la «pression de radiation» (L. DE BROGLIE, Théorie quanta, 1959, p.80).
En compos. Contre-pression. Pression opposée à une autre pression. [Des] soupapes, qui offrent l'avantage de n'imposer qu'une très faible déviation au flux gazeux (...) [diminuent] les remous et la contre-pression corrélative (HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Exploitation mines, 1905, p.547).
Expressions
Sous pression. Chaudière sous pression. Supposons que l'état thermique du calorimètre ne dépende que de sa température; c'est ce qui arrivera, par exemple, si le calorimètre se réduit à une certaine masse d'eau sous pression constante (H. POINCARÉ, Thermodyn., 1892, p.57). Il y a le bruit de l'eau qui jaillit du bec de la bouillotte sur le fourneau; il est comme celui d'une locomotive sous pression (MONTHERL., Pitié femmes, 1936, p.1124). Vx. (Mettre) en pression. En quelques minutes, les chaudières à vapeur avaient été mises en pression et les puissantes pompes fonctionnaient avec rapidité (VERNE, 500 millions, 1879, p.144).
P. métaph. Nerfs sous pression. Derrière cette réserve dont elle ne se départait pas, il sentait palpiter une sensibilité sous pression (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p.368). Quant à ma mère, elle a toute la journée été sous pression (H. BAZIN, Huile sur feu, 1954, p.155).
À la pression. Bière à la pression ou, p.ell., bière pression et pression. ,,Bière servie directement, dans les cafés, à partir de récipients où elle est mise sous pression (par oppos. à en bouteille)`` (GDEL). Un demi pression.
Spécialement
MÉTÉOR. Pression atmosphérique, barométrique. Pression exercée sur les corps par la masse d'air située au-dessus d'un lieu. Mesurer la pression atmosphérique; changement des conditions de pression atmosphérique; pression atmosphérique positive, négative. [La] colonne de redoublement (...) joue le rôle de réservoir [dans les maîtresse-tiges] en rétablissant à chaque bief la pression barométrique (HATON DE LA GOUPILLIÈRE, Exploitation mines, 1905, pp.345-346). L'intérieur de la cloche est en communication avec le gaz par le tube T, l'extérieur de la cloche est à la pression atmosphérique (QUÉRET, Industr. gaz, 1923, p.181). Les wagons étaient enfournés dans un tube où l'on faisait le vide, et propulsés par la pression atmosphérique (P. ROUSSEAU, Hist. techn. et invent., 1967, p.265):
3. Ce second piston est mis en mouvement par la différence des pressions exercées sur chacune de ses faces: d'un côté, la pression atmosphérique; de l'autre, une pression inférieure résultant de la mise en communication de la partie correspondante du cylindre, avec une source de dépression...
CHAPELAIN, Techn. automob., 1956, p.256.
Empl. abs. Basses, hautes pressions. À de hautes ou basses pressions au voisinage du sol correspondent généralement de hautes et basses pressions à l'altitude de 9 kilomètres, avec une stratosphère relativement froide dans le cas de hautes pressions et relativement chaude dans le cas de basses pressions (MAURAIN, Météor., 1950, p.92).
PHYSIOL. Pression capillaire, pulmonaire, veineuse. Pression artérielle. Force exercée sur la paroi des artères par le sang qui y circule et qui est exactement compensée par la tension artérielle, laquelle est maximale pendant la période de contraction du coeur (pression systolique) et minimale pendant la période de relâchement (pression diastolique). L'hormone de la glande surrénale (adrénaline) influe sur la pression artérielle (J. ROSTAND, La Vie et ses probl., 1939, p.52):
4. Déjà réalisée par les physiologistes, la mesure de la pression artérielle, mise en honneur par Ludwig 1847, est entrée dans la pratique journalière quand, vers la fin du siècle, Von Basch, Potain, Riva-Rocci, Pachon, eurent mis au point des procédés et un appareillage commodes.
BARIÉTY, COURY, Hist. méd., 1963, p.632.
SPORTS (escr.). Attaque au fer ayant pour but de préparer l'offensive en utilisant la réaction qu'elle provoque. (Ds PETIOT 1982).
C.Au fig. ,,Force s'exerçant sur une personne ou un groupe et influençant d'une manière ou d'une autre le comportement individuel ou groupal soit dans le sens où s'exerce la pression, soit en suscitant des réactions à la pression ou des réactions négatives`` (MUCCH. Sc. soc. 1969). Céder, résister, se soustraire à la pression; exercer une pression; sentir la pression; pression intérieure, morale, nerveuse, sociale. [Le] prix de vente (...) est, par ailleurs, soumis à la pression de la concurrence ou aux décisions autoritaires prises en application d'une législation particulière (VILLEMER, Organ. industr., 1947, p.174). Pour ce qui est de sentir la pression de l'histoire, je crois que Robert pourrait vous rendre des points (BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p.34).
Empl. abs. La pression monte insensiblement, on quitte les cartes pour le billard ou bien on blague (POULOT, Sublime, 1870, p.67).
Expressions
Moyen(s) de pression. C'est pourquoi la guerre nucléaire sub-limitée apparaît-elle particulièrement plausible dans le domaine aéronaval, comme moyen de pression politique avec un minimum de risques (BEAUFRE, Dissuasion et strat., 1964, p.136).
Faire pression sur. Le gouvernement français dut faire pression sur les autres banques pour qu'elles avancent l'argent nécessaire au remboursement des déposants (LESOURD, GÉRARD, Hist. écon., 1968, p.75).
Sous la pression de. Mais les «fédéralistes» voulaient tout simplement s'emparer du pouvoir; sous la pression des circonstances, ils poussèrent à l'extrême la décentralisation (LEFEBVRE, Révol. fr., 1963, p.356).
Avoir la pression. [Dans un cont. sportif, en parlant d'une pers.] Sentir l'exigence du public qui se manifeste comme un puissant stimulant.
Rem. Les journalistes sportifs emploient de plus en plus souvent cette expr. qui signifie que le public attend le maximum de l'athlète et que cette exigence exerce une pression sur lui.
En partic.
Pression démographique. Rapport entre l'effectif de la population et les ressources dont elle peut disposer. Les prix de ces terrains à bâtir se forment à la limite des agglomérations en extension en tenant compte d'abord de la valeur agricole, ensuite du coût des équipements et des anticipations d'emploi (densité réglementaire possible, décision probable en matière de permis, pression démographique, situation du marché) (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p.358).
Pression fiscale. ,,Rapport entre le total des impôts perçus par l'État et les collectivités locales et la valeur de la production intérieure brute`` (Admin. 1972). Pour apprécier exactement la pression fiscale il faudrait la rapporter au revenu par habitant (BELORGEY, Gouvern. et admin. Fr., 1967, p.275).
Pression parafiscale. ,,Rapport entre les revenus des salariés et les sommes que, pour ces mêmes revenus, les employeurs paient au titre des assurances et charges sociales`` (CIDA 1973).
Groupe de pression. ,,Groupement de personnes ayant soit des intérêts économiques communs soit des convictions politiques, philosophiques ou religieuses communes et qui, disposant en général de moyens importants, engage une action sur l'opinion publique, les partis politiques, le parlement ou le gouvernement pour faire triompher ses intérêts ou ses points de vue`` (Admin. 1972). Synon. lobby. Spécification des groupes de pression internationaux (...). Réduits aux dimensions d'une épure, ils attestent cependant l'omniprésence et le caractère multiforme de la poussée reçue de l'extérieur dans la vie des États (MEYNAUD, Groupes pression Fr., 1958, p.336).
Prononc. et Orth.:[], [-]. Att. ds Ac. dep. 1718. Étymol. et Hist. 1. Ca 1256 «épreinte» (ALDEBRANDIN DE SIENNE, Régime du corps, éd. L. Landouzy et R. Pépin, p.54, 13, var.: espression), attest. isolée; une autre attest. isolée en 1594 au sens de «presse d'imprimerie», v. GDF.; 2. a) 1647 pesanteur et pression de l'air (PASCAL, Lettre à M. Périer ds OEuvres compl., éd. J. Mesnard, t.2, p.678); b) 1751 pression des fluides (D'ALEMBERT, Discours préliminaire à l'Encyclopédie, p.VII); 1845 machine à haute pression (BESCH.); 3. 1746 «action de presser sur quelque chose, de comprimer quelque chose» (CONDILLAC, Essai origine connaissance, p.262); 4. 1789 «influence, action sur» (Le Moniteur, t.2, p.467); 5. 1926 «bouton-pression» (ARNOUX, loc. cit.). Empr. au lat. pressio (dér. de pressum, supin de premere, v. presser) att. seulement comme terme techn. aux sens de «pesanteur, poids», «point d'appui (d'un levier)», «treuil»; l'ext. des sens du fr. p.réf. à presser. Fréq. abs. littér.:1299. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 568, b) 1476; XXes.: a) 1385, b) 3416. Bbg. QUEM. DDL t.8, 16.

pression [pʀɛsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1638, Descartes, Lettre à Marsenne; XIIIe et XIVe, « épreintes » (de épreindre) et « impression, empreinte »; lat. pressio, dér. de premere. → Presser.
———
I (Concret).
1 (XVIe, en parlant de l'action matérielle; le concept phys. se dégage au XVIIe : 1648, Pascal). Sc., cour. Force qui agit sur une surface donnée; mesure de la force qui agit par unité de surface. aussi Effort, impression, poussée. || Unités de pression. Barye; pièze (et comp.); atmosphère; pascal. || Étalon de pression (la pression exercée par une colonne de mercure de 76 cm de haut à 0 °C).Pression exercée par un solide sur un autre. || Pression d'un étau, d'une presse (→ Huile, cit. 7), d'un ressort. || Comprimer, serrer, marquer ( Empreindre, imprimer) par pression. Pressage, pressurer; 1. serre, serrer. || Pression et frottement. || Pression des fluides contenus dans un récipient, s'exerçant perpendiculairement aux surfaces des parois (→ Force, cit. 60). || Centre de pression sur une paroi plane. || Pression d'une colonne d'eau (dite charge d'eau). || Expériences de Pascal sur la pression des liquides. Crève-tonneau. || Mesure de la pression de l'eau à l'aréomètre, à l'hydromètre.Pression des gaz. || Pression absolue et pression partielle. || Loi des pressions partielles de Dalton. || Pression interne, produite par l'attraction entre les molécules d'un gaz. || Pression de cohésion : correction appliquée dans les équations d'équilibre des gaz pour tenir compte de l'attraction moléculaire.Pression statique dans un fluide, pression qui s'exerce perpendiculairement à sa surface. || Pression d'impact, dans un fluide en mouvement. || Vitesse de pression : différence entre la pression d'impact et la pression statique.Pression de vapeur, dont le maximum, dans un espace fermé, dépend de la nature et de la température de la vapeur. Tension.Pression de contact (de Hertz), en mécanique des surfaces. || Effet d'une pression sur les corps. Compression; compressibilité, comprimer; incompressible. || Élargissement, déplacement des raies spectrales par la pression. || Charges électriques apparaissant par pression. Piézo-électricité.
Techn. || Pression de vapeur, dans un autoclave, dans une chaudière (cit. 2) de machine à vapeur. || Contrôleur de pression. || Manomètre (cit.) indiquant la pression. || Pression de régime, pression limite (maximum). || Diminuer, régler la pression. Détendre; détendeur; soupape. || Pression exercée sur le piston (→ Gazeux, cit. 1).Machine à haute, à basse, à faible pression (→ aussi Entraîner, cit. 1).
1 Il était tout au souci de garder sa vitesse, sachant bien que la vraie qualité d'un mécanicien, après la tempérance et l'amour de sa machine, consistait à marcher d'une façon régulière, sans secousse, à la plus haute pression possible.
Zola, la Bête humaine, VII.
1.1 Des pelletées de charbon et de bois furent engouffrées dans le foyer de sa chaudière, le feu se ranima, la pression monta de nouveau, et, vers deux heures après midi, la machine revenait en arrière vers la station de Kearney. C'était elle qui sifflait dans la brume.
J. Verne, le Tour du monde en 80 jours, p. 274.
Sous pression. || Chaudière, locomotive sous pression, où la vapeur, à une pression supérieure à la pression atmosphérique, est capable d'assurer le fonctionnement. || Être, mettre (une machine) sous pression. Chauffer. || Gaz sous pression. Comprimer (p. p. adj.); compresseur.Réacteur atomique refroidi par de l'eau sous pression.REM. Sous l'influence de l'angl. under pressure, sous pression a pris une valeur figurée, et la métaphore ci-dessous peut être interprétée au sens I., 1.
Par métaphore. || Une sensibilité sous pression (→ Cause, cit. 59). || Violence sous pression (→ Contenir, cit. 13).
2 Un peu plus de courage, de joie, de pression, ces derniers jours. Si seulement je pouvais dormir !
Gide, Journal, 21 janv. 1908.
Vx. || En pression : sous pression.
2.1 Phileas Fogg commanda alors un train spécial.
Il y avait plusieurs locomotives de grande vitesse en pression; mais, attendu les exigences du service, le train spécial ne put quitter la gare avant trois heures.
J. Verne, le Tour du monde en 80 jours, p. 312.
(1845; pression de l'atmosphère, 1751). || Pression atmosphérique, exercée par l'atmosphère terrestre en un point. || Mesure de la pression atmosphérique. 3. Bar; millibar; baromètre; -bare. || Étude des pressions par la météorologie. || D'égale pression atmosphérique. Isobare, isobarique. || Changements des conditions de la pression (→ Mousson, cit. 2). aussi Gradient. || Le crève-vessie, appareil mettant en évidence la pression atmosphérique. || Affection due aux changements de la pression atmosphérique. Aéropathie.(1896). Absolt. || Hautes, basses pressions. Anticyclone, cyclone (cit. 1), dépression (cit. 2).
3 Le mois de janvier 1896 est caractérisé par une persistance inaccoutumée du régime des hautes pressions sur l'Europe centrale et occidentale (…)
L. Figuier, l'Année scientifique et industrielle, 1897, p. 25 (1896).
Régler la pression d'une cabine d'avion, d'un véhicule spatial. Pressuriser. || Mise en pression : rétablissement de l'air à un niveau normal dans la cabine d'un aéronef volant à haute altitude. Pressurisation.
Pression osmotique.
Phys. || Pression de radiation, exercée par un rayonnement électromagnétique (→ Étoile, cit. 18).
2 Cour. Action de presser; force (de ce qui presse). || La pression, la force de pression de qqch. sur… || Huile d'olive obtenue par première pression à froid (dite huile vierge). || Pression de la main (→ Durcir, cit. 1; poigne, cit. 4), d'une poignée de main (→ Influence, cit. 9). || Pression des bras. Étreinte. || La pression de la chaussure sur le pied (cit. 2).Faire pression sur… Peser, presser (→ Phlegmon, cit.). || Massage par pression.Spécialt. || Pressions de main, du genou… Caresse. || Le tact, sensibilité aux pressions.
4 (…) il en tenait un sous chacun de ses genoux; les misérables râlaient sous cette pression comme sous une meule de granit (…)
Hugo, les Misérables, III, VIII, XX.
5 (…) elle s'était cramponnée au bras de son père à qui elle révélait involontairement ses pensées par la pression plus ou moins vive de ses doigts.
Balzac, la Femme de trente ans, Pl., t. II, p. 682.
6 (…) les mains d'Albertine cédaient un instant, puis résistaient à la pression de la main qui les serrait (…)
Proust, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, Pl., t. I, p. 919.
3 (1909). || Une pression (n. f.) ou un (bouton) pression (n. m.) : un bouton en deux parties qui s'engagent l'une dans l'autre, la partie engagée se maintenant par la pression d'un petit ressort. || Fermé avec des pressions. Pressionné.
7 (…) les mains de ce personnage épique étaient couvertes de gants de coton noir, soigneusement fermés au bouton-pression.
Aragon, les Beaux Quartiers, II, XIII.
4 Bière à la pression, ou, cour. (appos.), bière pression, mise sous pression en récipients et tirée directement dans les verres, au café (la pression maintenant le gaz carbonique qui forme la mousse lors du tirage). 1. Mousse (fam.). || Un demi pression.Ellipt. || Vous voulez de la pression ou une bouteille ?
5 Physiol. || Pression circulaire exercée par un muscle. Constriction.(1874). || Pression artérielle. Tension (→ Médecin, cit. 8).
7.1 La pression dépend non pas du volume absolu de la masse sanguine, mais de la relation de ce volume à la capacité du système circulatoire.
Alexis Carrel, l'Homme, cet inconnu, VI, II.
En franç. de Suisse, du Canada. Hypertension. || Faire de la pression.
6 En escrime, Attaque préparant l'offensive en utilisant la réaction qu'elle provoque, par une poussée (appui) sur la lame de l'adversaire.
———
II (Abstrait).
1 (XIXe, Balzac). Influence, action insistante qui tend à contraindre. Contrainte (→ Inéligible, cit.; influencer, cit. 2). || La pression des événements, des nécessités (→ Circonstance, cit. 6). Empire. || Pression sociale (→ Obliger, cit. 3). || Les pressions de la masse (→ Diriger, cit. 1). || Exercer une pression sur qqn (→ Exécutant, cit. 2).Moyen de pression (→ Endoctrinement, cit.; pleur, cit. 5).Faire pression sur qqn, chercher à le convaincre, à l'intimider… Forcer. || Faire pression par un bluff, un chantage…, par la force.
8 C'est sous cette pression continue qu'on administre, et les élus du peuple, les magistrats les plus aimés, les mieux famés, sont à la discrétion de la cohue qui heurte à leurs portes.
Taine, les Origines de la France contemporaine, III, t. I, p. 130.
9 Chacune de ces habitudes d'obéir exerce une pression sur notre volonté. Nous pouvons nous y soustraire, mais nous sommes alors tirés vers elle, ramenés à elle, comme le pendule écarté de la verticale.
H. Bergson, les Deux Sources de la morale et de la religion, p. 2.
Pression fiscale : contrainte exercée par un impôt. || La pression fiscale est calculée par rapport à un chiffre représentant les ressources économiques (produit national brut, revenu national…).
Fam. (V. 1980, d'abord dans le vocabulaire du sport; emploi spécial influencé par l'angl. pressure. Le mot s'emploie par ex. en biologie, dans pression sélective « exercée par la sélection » au sens darwinien). Loc. Mettre la pression sur qqn : exiger de lui des résultats rapides, des performances immédiates. || « Les bombardements américains et britanniques pourraient avoir pour but de mettre la pression sur le régime et de le déstabiliser » (le Monde, 6 mars 1999, p. 15).
2 (V. 1955; angl. des États-Unis pressure group). || Groupe de pression : groupement qui, par une action concertée, cherche à exercer une pression sur l'État, l'opinion publique, etc., pour défendre les intérêts de ses membres ou des positions morales, idéologiques. Lobby.
10 Au cours des dernières années, l'expression « groupe de pression » (littéralement traduite de l'anglais : pressure group), est devenue, malgré son incorrection grammaticale, d'usage courant en France. Dans son acception la plus générale, elle évoque les luttes engagées pour rendre les décisions des pouvoirs publics conformes aux intérêts ou aux idées d'une catégorie sociale quelconque.
Jean Meynaud, les Groupes de pression, Introduction.
DÉR. Pressiomètre, pressionné. — V. Pressostat.
COMP. Contre-pression, surpression.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pression — Pres sion, n. [L. pressio: cf. F. pression. See 4th {Press}.] 1. The act of pressing; pressure. Sir I. Newton. [1913 Webster] 2. (Cartesian Philos.) An endeavor to move. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Pression — Pression,die:⇨Zwang(1) Pression→Zwang …   Das Wörterbuch der Synonyme

  • Pression — Pression, s. Baumwollspinnerei, Bd. 1, S. 608 …   Lexikon der gesamten Technik

  • Pression — Pour les articles homonymes, voir Pression (homonymie). La pression est une notion physique fondamentale. On peut la voir comme une force rapportée à la surface sur laquelle elle s applique. En tant que paramètre physique, la pression, tout comme …   Wikipédia en Français

  • pression — (prè sion ; en vers, de trois syllabes) s. f. 1°   Action de presser. •   Lorsqu ils [les chevaux] sont bien dressés, la moindre pression des cuisses, le plus léger mouvement du mors suffit pour les diriger, BUFF. Quadrup. t. I, p. 28. •   Si,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PRESSION — n. f. Action de presser. En termes de Physique, la pression d’un fluide en un point d’une paroi est la force rapportée à l’unité de surface, à laquelle est soumise cette paroi en ce point. En un point du fond d’une colonne d’eau de dix mètres de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • PRESSION — s. f. T. de Physiq. Action de presser. La pression de l air. La pression que l air exerce. La pression que ce corps reçoit, éprouve. Ce corps a cédé à la trop grande pression qu il éprouvait. Machine à vapeur à haute, à moyenne pression …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Pression — Pres|si|on 〈f. 20; geh.〉 Druck, Zwang, Nötigung, Erpressung [<lat. pressio „Druck“; zu premere „drücken“] * * * Pres|si|on, die; , en [frz. pression < lat. pressio, zu: pressum, 2. Part. von: premere, ↑ Presse (1 b)] (bildungsspr.): Druck,… …   Universal-Lexikon

  • Pression — Pres|si|on die; , en <aus gleichbed. fr. pression, dies aus lat. pressio> Druck, Nötigung, Zwang …   Das große Fremdwörterbuch

  • pression — pres|sion sb., en, er, erne, i sms. pressions , fx pressionsgruppe, pressionsmiddel; udsætte for pression …   Dansk ordbog


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.